By Alexandra Beauvais

Je sais pas si je t’ai dis, mais après 3ans je suis cette année, revenue à mon métier de passion ; en tant qu’ancienne directrice artistique dans une agence, conseiller, designer et accompagner des projets qui me tiennent à coeur, les voir naître et se concrétiser sont une vrai fierté !
Surtout lorsque l’on à la chance de rencontrer une personnalité comme Alexandra Beauvais qui est en symbiose avec ma vision éthique et partager notre point commun alimentaire, et son expérience en tant que cheffe et auteure veggie et sans gluten. Je suis vraiment ravie de travailler de pair sur son projet et les nombreux à venir !

post-insta-alexandra


  • Objectif : Créer l’identité By Alexandra Beauvais
  • Supports : Print et web
  • Thème : Les années folles avec une pointe de modernité

 

Les années 20 c’est l’austérité économique et la décadence du charleston, les cheveux cours et les robes longues et amples, la prohibition et les bars clandestins, la simplification des formes et la géométrisation des motifs, l’exotisation des intérieurs et les dorures à foison. C’est le paradoxe de l’époque (laquelle n’en possède pas ?) et dire qu’on la traite de folle !

Les grands noms de la littérature, dont le désormais célèbre roman de F.Scott Fitzgerald The great gatsby (que j’ai étudié en cours de littérature, puis dans sa version anglaise deux années de suite) m’ont évidement marqué, bien avant le film, des descriptions entières de l’art déco de la fabuleuse maison, (si on puit encore appeler cette immensité de décadence une maison) de Jay Gatsby, faisant face à la lumière nocturne de son amour de jeunesse.

C’est en s’inspirant des motifs de l’art déco, que le visuel du papyrus m’a inspiré, un éventail de légèreté, naturel et d’une élégante finesse. Il se pose entre différents univers et s’adapte, seul ou démultiplié en patern, il en devient abstrait, laissant place à la lisibilité d’une typographie raffinée et posée.

recherches-cartes-de-visitepost-insta-alexandra-2

 » Un logo ne doit pas être là pour être juste joli, il faut qu’il est du sens et qu’il ressemble à la personnalité à qui il appartient. « 


 

Ça tombe bien car en ce moment tu peux gagner un weekend bien être avec Alexandra en participant sur le site Tourisme Rennes,  découvre ses 3 petites vidéos inspirées des années folles, version The Artist, une époque et un style qui lui tiennent à coeur !

Moi j’aurai aimé être Don Draper dans les années 50 ! 🥃🚬 mais c’est une autre histoire !

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :